La pagode Ong Bon

La pagode Ong Bon

 

La pagode Ong Bon est située au 264 de la  rue Hai Thuong Lan Ong, quartier 14, district 5, Ho Chi Minh-Ville.  On ne sait pas à quelle année cette pagode a été construite

Il y a  aujourd’hui une ancienne cloche dans la pagode. Sur la cloche, vous pouvez les mots « Nhi Co Dai Ba Cong Quat Dau… », donc, il est si difficile de déterminer la date de la construction de la pagode. Sur une phrase suspendue dans le hall principal du foyer Ha Chuong (établi après la pagode Ong Bon) avec l’année de rénovation est en 1809. Ainsi, ce foyer a été construit à la fin du XVIII siècle. D’après les données ci-dessus, on peut dire la cloche est faite 1765, également l’année du temple. Depuis sa création,  la pagode a passé trois restaurations dans les années 1875, 1901 et 1990. Cependant,  cette pagode conserve ses anciennes  caractéristiques de l’architecture traditionnelle et de la décoration du chinois à  Fujian.

L’architecture typique

Le campus de la pagode compte environ 2500 mètres carrés. La cour occupe environ la moitié de la superficie. L’espace restant comprend les sanctuaires, le siège  du foyer et la cour de zen. La pagode a la forme d’une maison en bois  d’un toît en tuiles et d’un mur de briques. Le mur avant est greffé de plaques de pierre. Le cadre  en bois est peint en rouge, joliment décoré de fleurs de lotus. Sur le toît, on  décore les statues de  poissons, dragon, phénix,… en céramiques colorées.

À l’intérieur de la pagode, la décoration est simple, mais pas moins digne. Sur chaque haute colonne en bois peint en rouge,  il existe des socles en pierre suspendu à une ou deux sentences parallèles. De nombreuses sentences parallèles de  3 mètres de haute  sont courbées en direction de la colonne. Il y a  total  44  sentences parallèles  en tout ce dont la plupart ont été faites de 1864 à 1901. Les sentences parallèles ont été gravées en relief avec des caractères  chinois sur le fonds de nuages, ​​de dragon qui glorifie les  dieux  et  marque  l’art  de la calligraphie.

L’autel dédie à M. Bon- le dieu a protégé la terre,  selon la croyance des Chinois  est placé entre le hall principale. Les deux parties  du hall rendent le culte du Quang Trach etThai Tue. Le long des deux côtés est le culte de  Quan Thanh et  Madame Chua Sinh. Le temple arrière  est dédié à  l’empereur de jade, Bouddha Sakyamuni et  Bodhisattva. Les dieux sont représentés par des statues en bois ou en plâtre placées solennellement dans le culte.

 Les traces des chinois à Sai Gon

La chose la  plus célèbre lors de voyage à la pagode  est  l’autel de M. Bon fait en 1894.  L’autel est  fait en bois  peint d’or et  sculpté du dragon,  phénix, les animaux aquatiques telles que les crevettes, les crabes, les poissons …  ce sont des œuvres de sculptures sur bois, des objets précieux de la pagode. En outre, il existe d’autres objets de valeur telle que  l’ancienne  cloche en alliage   en 1765, la cloche  en fonte en 1875, des statues  de licorne en pierre, des sentences parallèles. .. datant de la fin du XIXe siècle.

Chaque année,  la pagode Ong Bon a de nombreux jours de sacrifices attirants de nombreux  chinois et vietnamien à visiter. Les deux principaux jours du festival est le 15ème  jour de janvier et d’août lunaire, selon le conseil d’administration et la pagode, c’est la date de naissance et de décès de M. Bon.

La pagode  Ong Bon est considérée comme l’une des plus anciennes pagodes  des Chinois à Hô Chi Minh-Ville. Étant une œuvre architecturale unique avec des sculptures en pierre, la pagode Ong Bon représente non seulement l’échange culturel sino-vietnamien , mais aussi la marque de l’établissement et le développement du peuple Fujian  ont associé au développement de Saigon antique.  Donc, lors de voyage à Ho Chi Minh-ville, n’oubliez pas de visiter cette pagode.

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *