Bon à savoir sur la location d’appartement meublé

Jan 11, 18 Bon à savoir sur la location d’appartement meublé

La location meublée ne représente que 5% de la part de marché locatif en France.  Ce chiffre tire la sonnette d’alarme des propriétaires bailleurs dans ce marché attractif. Si vous faites parties de ceux qui veulent transformer votre location vide en meublé ou si vous êtes un homme d’affaires en quêtes de trouver ce type d’appartement, voici les essentiels à savoir.

Les meubles dans une location d’appartement meublé

Un appartement meublé en location signifie qu’un bailleur met à la disposition d’un locataire un appartement déjà équipé. Mais placer n’importe quel objet par ci et par là dans l’appartement vide ne suffit pas à qualifier l’appartement de meublé. En effet, ce sont les nouveaux articles 25-3 et suivants de la loi du 6 juillet 1989, intégré par la loi Alur du 24 mars 2014 qui régit ce type de location pour un logement utilisé à titre de résidence principale. Cette loi ne prévoit pas expressément la liste des mobiliers indispensable à installer ni leur nature, mais précise juste la nécessité d’équipement mobilier indispensable dans la vie de tous les jours du locataire et en nombre suffisant. L’idée dans la location appartement meublé marseille est que le locataire arrive dans le logement muni uniquement de ses valises. Autrement dit, le locataire arrive uniquement avec ses effets personnels et peut s’installer et vivre normalement dans sa nouvelle résidence.  Ainsi pour une location appartement meublé marseille, l’appartement doit comprendre impérativement de lit, de table et des chaises. La cuisine doit aussi être entièrement équipée avec plaques chauffantes/gazinière/four, grille-pain, réfrigérateur, vaisselle et couvert en nombre suffisant. Même la poubelle de la salle de bain doit y exister. Mais en plus de l’existence de ces meubles, ils doivent aussi être fonctionnels, donc en marche.

Le contrat de location d’un appartement meublé à Marseille

La location appartement meublé exige un écrit. Cela signifie qu’il est nécessaire de rédiger un contrat de location appartement meublé marseille suivant un modèle établi dans la loi Alur. Par contre, cette loi n’exige aucun formalisme. Ainsi, un simple écrit sous seing privé, sans passage devant notaire est valable. Ce contrat est d’une importance cruciale, car comme dans chaque type de contrat il régit les obligations et responsabilités du locataire et bailleur l’un envers l’autre.  Cet écrit détermine ainsi l’appartement objet du contrat avec son lieu d’implantation et les obligations respectives du bailleur et du locataire. Pour une location appartement meublé marseille utilisé à titre de résidence principale, l’exigence d’une surface supérieure ou égale à 9 m et d’une hauteur de 2,20 m au minimum est de mise. Cela correspond à un volume de 20 m au minimum. En ce qui concerne le loyer, la loi encadre leur fixation pour les 28 agglomérations des zones tendues.  Le bailleur ne peut donc fixer un loyer supérieur à celui payé par le dernier locataire. Cette restriction s’applique dès lors que le précédent locataire a quitté les lieux moins de 18 mois auparavant. Au-delà de ce temps, l’augmentation de loyer est possible. Cette hausse est également de mise si le bailleur prouve que le loyer préalablement fixé se trouve manifestement sous-évalué par rapport aux loyers du quartier. C’est également le cas lorsqu’il a investi dans l’appartement en location apparemment meublé marseille en réalisant de grands travaux d’amélioration.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *