Les obligations d’un chauffeur de taxi

Août 27, 18 Les obligations d’un chauffeur de taxi

Êtes-vous un habitué de taxi ? Il est donc nécessaire de savoir un minimum sur vos droits et ceux des chauffeurs. Découvrez dans les lignes qui suivent les obligations d’un taxi et les droits des voyageurs.

Les droits du chauffeur de taxi

Les chauffeurs de taxi doivent être titulaires d’une accréditation de conducteur et d’un permis de conduire complet. Ils doivent afficher une carte d’identité de conducteur délivrée par l’autorité de taxi de l’État. Elle contient le numéro d’accréditation du conducteur et sa date d‘expiration. Elle est également munie d’une photo du titulaire.

Un chauffeur de taxi ne peut pas refuser le service à un client pour sa race, sa religion, son apparence physique, son sexe ou son orientation sexuelle.

Un conducteur de taxi ne peut pas demander à un passager de payer plus que le tarif affiché. Ils n’ont pas non plus le droit d’exiger un paiement uniquement en espèces si la compagnie accepte les cartes de crédit. Le port de bagages ne constitue pas des frais en sus. Pour plus de précisions, il est conseillé de mettre un affichage bien en évidence.

Un chauffeur de taxi peut interdire la cigarette dans son véhicule. Les taxis sont en effet considérés comme des lieux de travail fermé. Par contre, il doit respecter les exigences du passager : refus d’écouter de la musique, demande de reçu…

Pour éviter les contraventions, un chauffeur de taxi doit respecter toutes les lois applicables, telles que les limites de vitesse affichées et les zones d’interdiction d’arrêt. Pour les taxis conventionnés ou les VSL, la réglementation en est toute autre.

Pour assurer sa sécurité, un chauffeur de taxi a tout à fait le droit de refuser les personnes agressives, ivres ou encore sous l’emprise de la drogue. Ceux qui ont une mauvaise hygiène corporelle en font également partie.

Le chauffeur de taxi peut refuser une course s’il est en fin de service et que l’itinéraire du client est à l’opposé de son garage ou de son domicile.

Vos droits en tant que client

Tout comme les conducteurs, les voyageurs ont également des droits bien définis.

Le client peut faire appel à un taxi de son choix parmi le fichier de la station. Il n’est pas obligé de prendre celui de tête. C’est lui qui choisit son itinéraire. Par contre, il peut se soumettre aux conseils du chauffeur si celui-ci connaît un raccourci.

Si le client trouve que le tarif est exorbitant, il est en droit de négocier une remise. En fait le prix affiché n’est pas un tarif imposé mais un montant maximal autorisé. En général, les chauffeurs de taxi accordent une remise si votre trajet est assez long.

Tout passager est en mesure de réclamer un bulletin de voiture lorsque le prix de la course est supérieur à 25€. Dans ce cas précis, la fourniture de ce document est obligatoire.

En outre, le client peut demander de faire descendre une personne qui l’accompagne ou faire monter une autre en fonction de la capacité légale du véhicule.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *