N’oubliez pas d’emmener des jumelles en voyage !

Déc 18, 17 N’oubliez pas d’emmener des jumelles en voyage !

Les jumelles de vue ne sont plus les objets lourds, encombrants, coûteux et fragiles qu’elles étaient il y a 50 ans. Il existe aujourd’hui des jumelles compactes, légères, performantes et robustes qui ne ravagent pas votre budget

Emporter des jumelles en vacances devient alors un véritable plaisir : suivre les amis sur la piste de ski ou lors d’une virée en pédalo, admirer les détails du paysage de montagne, les merveilles architecturales de la vieille ville… Et quand on part en safari ou en voyage-nature, les jumelles sont évidemment un must absolu.

Mais il est important de bien choisir son modèle car les possibilités sont innombrables et le discours des vendeurs n’est pas toujours très clair. Il vaut mieux s’adresser à un véritable spécialiste du domaine comme TopOptics qui propose un large choix pour l’observation, le voyage ou la rando.

Vous regarderez certainement les jumelles compactes et légères, pour pouvoir les emmener partout. Le meilleur format est alors de type 8×32 (grossissement 8x, diamètre d’objectif 32 mm) ou similaire. Les 8×32 sont des jumelles très polyvalentes et légères (moins de 600 gr), confortables à l’usage et performantes. Ne vous laissez pas séduire par des grossissements plus élevés : vos jumelles seront alors moins lumineuses et leur champ de vision deviendra plus étroit.

En rando, chaque gramme compte, et un modèle de type 8×24 est alors idéal. Il est ultra-léger (environ 300 gr), mais attention :  en mains et devant les yeux, il est moins agréable qu’un format 8×32. Surtout pas de grossissement de plus de 8 x pour des jumelles ultra-compactes, car l’image devient alors terne, sans contraste et vous perdrez tout le plaisir de l’observation.

Les modèles 8×42 et 10×42 sont les plus demandés par les observateurs de la nature. Ils sont très performants et produisent des images de qualité, mais il sont aussi plus gros et plus lourds (700 gr environ).

Avant d’acheter, il faut être attentif à différentes choses. Le premier point important est l’étanchéité. Les bonnes jumelles actuelles sont étanches et ne craindront pas une averse ou même un incident lors d’une sortie en canot, mais il existe encore des exceptions. Attention : il existe deux niveaux d’étanchéité : « weatherproof » signifie que les jumelles résisteront à la pluie et « waterproof » qu’elles supportent aussi l’immersion.

Le niveau de prix des jumelles est très variable. Pour 100 €, on obtient déjà un bon modèle compact, mais le haut de gamme est 10 ou 20 fois plus cher. Si votre budget est de 500 € pour, vous êtes certains d’obtenir un bel instrument. Mais dans les modèles économiques, il faut être plus prudent car les beaux discours de certaines marques cachent parfois des jumelles médiocres . Le mieux est de s’adresser à un spécialiste du domaine qui propose de multiples modèles, comme TopOptics (www.topoptics.biz).

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *