Essaouira Gliss City (EGC)

ORGANISE DES COURS, STAGES & VACANCES SPORTIVES EN : kitesurf, surf et windsurf

Pour les adeptes de la glisse la ville d’Essaouira est l’un des spots incontournable pour la pratique des sports nautiques (alizé, swell ), c’est le charme d’une ville d’histoire et de mélanges culturels, c’est aussi notre école de voile (base nautique) idéalement située qui vous ouvre ses portes pour de nouvelles sensations à vivre en toute sécurité.  Ville de passion, le vent fait d’Essaouira une destination de kitesurf, Windsurf et surf par excellence.

L’ancienne Mogador avec son souk, son port et son festival de musique Gnaoua a su préserver ses traditions et son charme à l’intérieur de ses remparts.
Essaouira attire des artistes du monde entier qui s’y installent pour humer l’atmosphère magique de l’ancienne Mogador
Située sur une baie protégée, la ville jouit d’un climat particulièrement doux et stable, sous l’influence des vents alizés.
Le spot d’Essaouira est un spot complet par excellence. La ville jouit d’un climat particulièrement doux et stable, sous l’influence des vents Alizés. Une baie protégée de la houle du large ; au nord, les longs bords de planning ; au sud, les vagues pour les sauts et les surfs.

  • Vent > F4 : 23 jours / mois.
  • Température de l’eau : 19 à 22°C.
  • Température extérieure : 25°C.

Le surf se pratique toute l’année, grâce à l’île de Mogador qui la protège des grandes houles.
Le windsurf et le kitesurf, se pratiquent pendant les périodes les plus ventées, à partir du mois de mars jusqu’au mois septembre.

La gastronomie est très riche à Essaouira. Comme dans tout le Maroc. Essaouira possède cependant des spécialités culinaires que d’autres villes ne possèdent pas. Grâce à l’essor de son port et de ses pêches. Le poisson est omniprésent dans la cuisine locale : le tajine souiri est quant à lui spécifique à la ville.
Essaouira reste donc particulièrement célèbre pour la musique gnaoua, de style africain. Les Gnaouas sont une partie composante de sa population. En effet, ce sont à l’origine des descendants d’anciens esclaves noirs issus d’Afrique subsaharienne et déportés au Maghreb par les Arabes. La musique gnaoua utilise ainsi plusieurs types d’instruments, tels que les qraqeb(ou qrâqech), sorte de crotales, les instruments à percussion que sont les djembés, ainsi que les guembris, qui sont des instruments à cordes. Ce style musical connaît un véritable engouement, et Essaouira accueille, chaque été, le Festival des Gnaouas, qui connaît un véritable succès dès ses toutes premières éditions.
Les artistes singuliers d’Essaouira participent au mouvement artistique de la ville. Historiquement, lors de sa fondation, le sultan Mohammed ben Abdellah fait venir des populations de toutes origines, dont un très grand nombre d’artistes, ce qui permet à la cité, devenue un « carrefour des civilisations », d’être une ville d’art et de détenir une créativité artistique exceptionnelle.
L’artisanat est très important dans la vie des habitants d’Essaouira. Diversifié, il reste la principale activité de la ville. En 2011, plus de 31 % de la population de la province vit du secteur artisanal.
La marqueterie de thuya reste sans aucun doute le plus gros pourvoyeur d’emplois et de revenus. En 2011, 58 % des artisans d’Essaouira travaillent le bois de thuya.
Les édifices religieux à Essaouira sont très nombreux. Par son multiculturalisme, la ville compte plusieurs mosquées, synagogues et églises.
La ville d’Essaouira est jumelée avec plusieurs villes :

  • La Rochelle (France) depuis 1999.
  • Etterbeek (Belgique) depuis 2003.
  • Île de Gorée (Sénégal) depuis 2005.
  • Changshu (Chine) depuis 2012.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *