Sublime Tahiti

Déc 13, 16 Sublime Tahiti

Joyau de la Polynésie française, l’île de Tahiti se présente sous un mélange subtil entre paysages intérieurs majestueux, lagon turquoise et villages animés. Protégées des caprices de l’océan Pacifique par le récif-barrière, les côtes tahitiennes offrent des plages et lagunes d’une beauté incomparable. Du sable qui vire du blanc au noir aux pics volcaniques habillés d’une végétation luxuriante, sur cette terre, la nature n’a pas fait son travail qu’à moitié. L’île est parsemée d’énormes cascades, de grottes et de sites archéologiques qui ne peuvent que laisser ses visiteurs bouche bée.

 

Tahiti renferme une population culturellement riche, empreint d’histoires et de légendes. A travers les coutumes folkloriques, notamment le tatouage, les croyances des natifs de ce pays sont mises en évidence. On y raconte de nombreux mythes sur les origines des êtres humains et de ses us ainsi que sur les migrations d’île en île à bord de canots océaniques. Plus tard, beaucoup de ces contes ont été incorporés dans l’idéologie chrétienne. Par ailleurs, la réputation des Tahitiens provient également de sa cuisine fraîchement préparée. Ils ont pour spécialité un plat réalisé à partir de chevrettes, une espèce de crevettes d’eau douce. Les recettes traditionnelles sont à base de féculents tels que le taro, l’igname, l’ufi et le tarua.

 

De nombreux sites méritent l’attention sur cette île. Culturellement, la cathédrale Notre Dame, le marché de Papeete, le marae Arahurahu à Paea ainsi que le musée de Tahiti et ses îles sont incontournables. En outre, le jardin botanique Harrison W. Smith, les cascades de Faarumai et le point de vue du Tahara’a  constituent les endroits idéaux pour apprécier la beauté de la nature. Les loisirs, quant à eux, tournent autour des activités nautiques, notamment les croisières en voilier, les plongées exploration, le snorkeling et tant d’autres. Les randonnées prennent également de l’ampleur, à savoir dans les vallées de la Vaitepiha, de la Mateoro et de la Papenoo, à Te Pari et au mont Marau.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *