Croisière de rêve en catamaran: Les Grenadines

Chacun a dans la tête des images d’îles désertes et de paradis tropicaux oubliés. Y passer ne serait ce que quelques semaines de son temps fait rêver. Malheureusement, les endroits oubliés et préservés sont de moins en moins nombreux, et généralement fort peu accessibles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils sont préservés.

Un peu dans le sud de l’arc antillais, il est cependant un archipel de toutes petites îles qui offre les plus beaux paysages des Antilles et une tranquillité surprenante. Comment est-ce possible me direz vous ? Tout simplement parce que, à part en affrétant vous même, à grand frais, un petit avion de tourisme loués avec pilote, vous ne pourrez vous y rendre qu’en bateau. Et cela vous prendra deux jours de croisière pour vous y rendre. Cela fait des Grenadines l’endroit rêvé pour une croisière en catamaran.

Un parcours parfait

Les îles de la Martinique et de Sainte Lucie sont deux bases de départ parfaites pour votre croisière en catamaran aux Grenadines. Respectivement faciles d’accès depuis l’Europe (principalement la France) et L’Amérique du nord (et l’Angleterre), elles proposent l’une comme l’autre tout les avantages nécessaire : aéroport international, possibilité d’avitaillement varié, matériel nautique, chantiers, etc.

De là, une succession de navigation, sur des plans d’eau calmes (le long des îles côte Caraïbe) ou au large, vous permettrons de rallier les premières îles des Grenadines en une ou deux journées de navigation. Il faut savoir qu’au Antilles, l’alizé est permanent et souffle régulièrement de jour comme de nuit. Quoi de plus propice à la pratique de la voile.

Quelques heures de plus et vous serez en plein cœur du plus bel archipel des petites Antilles, mouillé au beau milieu du réputé lagon des Tobago Cays.

Une fois aux Grenadines, les navigations entre les îles n’excèdent pas une ou deux heures, ce qui laisse le temps de profiter des nombreuses activités de découverte que propose l’endroit.

Une croisière complète

Une fois au mouillage, ce ne sont pas les activités qui manque. La première, et la plus évidente : la baignade. L’eau est cristalline, à 28 degrés Celsius toute l’année. Les fonds de sable blanc vous donne l’impression d’avoir mouillé votre catamaran au beau milieu d’une immense piscine… difficile de résister bien longtemps.

Assez rapidement aussi, vous ne résisterez pas à l’envie de prendre un masque et des palmes, afin de voir ce qu’il y a sous l’eau et d’augmenter un peu votre rayon d’action. Ce qui est une très bonne idée. Les tortues de mer vous attendent sous le bateau, les raies se promènent tout près sur les fonds de sable, les poissons de récifs, langoustes et autres barracudas sont sur la barrière de corail et n’attendent que votre visite. A moins que vous n’ayez opté pour une croisière kitesuf, ce qui vous fait une activité toute indiquée dans ce paradis des eaux plates et du vent permanent.

Mais à terre aussi, vous irez de surprises en surprises. Les iguanes, tortues de terres et autres manicous n’attendent que vous pour jouer à cache cache et vous découvrirez une population locale détendue et accueillante. Je vous conseille, entre autre chose, un bon barbecue langouste sur la plage de Mayreau, chez Black Boy, par exemple… vous m’en direz des nouvelles.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *