Stage de survie – Idée insolite de Team Building

Vous êtes une entreprise et à la recherche d’idées pour renforcer la cohésion de vos salariés ?  Un Stage de survie est un Team Building vraiment insolite. Dans la région des Alpes-Maritimes se trouvent des lieux sympathiques pour un stage de survie avec des niveaux différents. Mais quels sont les objectifs d’un stage de survie ? Le plus important c’est d’apprendre et de prendre du plaisir. Bien sûr cela dépendre du niveau choisi. Mais quoi qu’il en soit vous trouverez 4 étapes inévitables pendant ce stage en forêt.

  1. Étape : Repérage des lieux

Plusieurs des grandes villes de la Côte d’Azur, par exemple Nice, sont un point de départ idéal pour des stages de survie entre mer et montagne. Effectivement, à moins d’une heure de route vous trouverez des montagnes et un environnement très sauvage. Les Alpes-Maritimes permettent donc de combiner des stages de survie en milieu maritimes et des stages de survie en milieu montagnard et alpin. Après quelque temps sur la route et des premiers exercices de survie, il faut s’occuper de trouver une zone pour passer la nuit et monter le camp. Le but principal est de trouver un endroit le plus adéquat pour installer le camp. Pour avoir le confort et la sécurité, il faut monter un champ intelligemment et méthodiquement.

  1. Faire du feu

Pourquoi allumer un feu ? Pour différentes raisons le feu est utile au cours d’un stage de survie. Il est évident pour se réchauffer et sécher ses vêtements. Mais aussi pour préparer son champ de nuit, le feu chasse par exemple les insectes présents dans le sol. Pendant un Team Building allumer et rester autour du feu est un véritable moment de cohésion et de partage. Il y a plusieurs façons de faire un feu, qui seront expliquées selon le niveau de stage de survie. Le plus simple et plus utilisé dans la vie quotidienne est avec un briqué ou des allumettes. D’autres sont avec une pierre à feu, avec une loupe ou par frottement de deux bouts de bois. Attention : Renseignez-vous sur la législation en vigueur avant d’allumer un feu dans la nature. Les feux sont soumis à une réglementation particulière.

  1. Manger en pleine nature

Que manger dans la nature ? Le plus important est d’abord de trouver l’eau potable. Puis après il faut voir ce que la nature décide de nous offrir. Une leçon au sujet des plantes et des insectes comestibles montre diverses possibilités de comment se nourrir en nature. Nous verrons aussi comment, fabriquer un piège pour pouvoir se nourrir avec de la viande lors d’un exercice de stage de survie.  Selon le niveau de stage de survie, l’expérimentation des techniques de cuisson en nature sera présentée.

  1. Effacer ses traces

Avant tout, l’expérience d’un stage de survie est de redécouvrir la simplicité des choses essentielles de la vie, loin du stress et de la routine quotidienne. Et tout cela autour des valeurs d’apprentissage, de cohésion et de respect de l’environnement. Pour bien laisser et protéger la nature, il faut veiller à ne laisser aucune trace de notre passage. Bien évidemment, il faudra étouffer entièrement le foyer en le recouvrant avec des pierres et de la terre. Mais aussi rassembler les déchets et éventuellement ceux laissés par d’autres randonneurs étourdis.

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *