Madagascar, un paradis pour s’évader au cœur de la nature

Sep 29, 17 Madagascar, un paradis pour s’évader au cœur de la nature

Havre de paix au large de l’océan Indien, Madagascar est une destination qui charmera certainement les touristes en quête d’évasion. Cette île aux mille merveilles ne manque pas d’endroits où vous pourrez découvrir la flore et la faune locale.

Le parc national de Ranomafana

Se trouvant dans la province de Fianarantsoa, le parc de Ranomafana est une aire protégée où vous aurez l’opportunité de vous dépayser loin de vos tracas du quotidien. Laissez-vous immerger dans l’ambiance sereine de ce coin de paradis. Vos balades y seront rythmées par le chant des mésites unicolores, des foditany à sourcils jaunes et des amphilaïs tachetées. Au loin, vous entendrez le souffle du vent qui fait délicatement trembler les feuilles de palissandres et de varongy. Cette douce symphonie de la nature sera complétée par le bruit de la cascade qui ruisselle près du village Ranomafana. En outre, pour vous qui êtes venues au parc de Ranomafana pour observer des animaux, vous ne serez pas déçu. Cette réserve est bien connue pour ses lémuriens. Vous aperceviez, probablement, une famille d’avahis laineux dans les branches d’arbres si vous avez de la chance.

Le parc national d’Ankarafantsika

Si vous n’avez pas l’occasion de visiter le parc national de Ranomafana, rendez-vous au parc national d’Ankarafantsika. Le décor y est tout aussi impressionnant. Vous y trouverez des lacs, des forêts et des lavakas. Les toutes formes un paysage diversifié et contrasté qui ne vous laissera pas de marbre. Il constitue également un véritable refuge pour de nombreuses espèces endémiques de Madagascar telles que le microcèbe murin, le pygargue de Madagascar et le do. Pour identifier ces animaux, pensez à faire une réservation guide. Un professionnel malgache saura parfaitement localiser ces espèces. Pour information, vous avez le choix entre 2 solutions pour aller jusqu’à cette réserve depuis Antananarivo. Si vous optez pour la voiture, votre trajet durera 8 h au minimum, vu que 450 km sépare la capitale et la réserve. Pour ce qui est de l’avion, il faut compter environ 1 h pour arriver à l’aéroport de Mahajanga et 2 h pour le transfère au parc.

Le parc national de l’Isalo

Bien que Madagascar soit jalonné de réserves mettant à l’honneur la verdure, dans ce pays, vous trouverez également des aires protégées arides. C’est, par exemple, le cas du parc national de l’Isalo. Ce havre est caractérisé par son massif de grès ponctué de pics et entaillé de canyons. Il est donc un endroit idéal pour les amateurs de randonnées sur des terrains accidentés. Si vous êtes juste venu dans ce parc pour voir des animaux, sachez que vous n’en apercevrez pas beaucoup hormis les oiseaux. L’avifaune locale est constituée d’ombrettes africaines, de milans noirs, de busards de Maillard et bien d’autres encore. Cela dit, lors de votre périple, il est possible que vous tombiez sur quelques scorpions, boa de Dumeril et cicadelles de Madagascar. Ces derniers sont particulièrement difficileq à observer, car, vue de loin, elles ressemble à une fleur.

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *