À la découverte des joyaux d’Israël

Nov 21, 16 À la découverte des joyaux d’Israël

Qu’il s’agisse d’admirer le lever du soleil sur la Mer Morte depuis la forteresse de Massada ou de contempler le coucher de soleil sur la ville Sainte depuis le fameux mont des Oliviers, il existe une multitude de bonnes raisons pour se rendre à Jérusalem. Si Israël n’est peut-être pas la destination la plus sécurisante, il n’en demeure pas moins qu’elle représente aux yeux de tous (ou presque) le berceau des religions (judaïsme, islam et christianisme). Bien des solutions s’offrent à toutes celles et à tous ceux qui désirent faire mille et une balades dans ce pays mythique à plus d’un titre.

Césarée

C’est au nord d’Israël que se trouve la ville de Césarée. Par le passé, celle-ci fut un prestigieux port bâti par Hérode, et ce peu avant d’être appelée à devenir la capitale judéenne des troupes romaines. Pour rappel, c’est aux environs de 1101 que le Saint-Graal fut découvert par les Francs. C’est sans aucun doute la raison pour laquelle les touristes sont toujours aussi nombreux à visiter le site archéologique de Césarée.

cesaree

Haïfa

Outre le fait d’être une ville côtière possédant le plus important port du pays, Haïfa se veut aussi un fleuron industriel et d’ailleurs pas des moindres. Du haut de la colline du Carmel, la vue est à couper le souffle. Quant aux fans de culture, autant dire qu’ils ont tout loisir d’enrichir leurs connaissances si l’on considère comme il se doit les nombreux musées de Haïfa.

haifa-israel

Le désert du Néguev

Au sud, l’aridité et la chaleur étouffante du désert du Néguev font partie du paysage. Ce vaste désert de sable et de pierres possède néanmoins quelques trésors verdoyants. C’est ainsi qu’il est possible d’y trouver aussi bien des cratères que des canyons. À cela s’ajoute une faune abondante avec des espèces protégées.

Akko ou Saint-Jean-d’Acre

Saint-Jean-d’Acre alias Akko est située à une vingtaine de kilomètres au nord de Haïfa. Reconnaissable grâce à ses remparts dont la construction date de l’époque des croisés, cette ville est très prisée. Les touristes aiment visiter ses souks et s’approvisionner sur les nombreux étals du marché.

Le plateau du Golan

Situé au nord-est d’Israël et culminant à 1 000 m d’altitude, le plateau du Golan résulte d’une formation volcanique. Peu habité, ce plateau surplombe aussi bien le lac de Tibériade que la vallée de Hula. Les amateurs de randonnées ont largement de quoi assouvir leur passion dans sa partie sud. En effet, celle-ci est truffée de crevasses relativement profondes. En dépit d’une flore quasiment inexistante, la flore abonde. Les randonneurs les plus chanceux peuvent y observer des chacals, des gazelles, des sangliers et bien d’autres espèces.

La Mer Morte

C’est entre la Jordanie et Israël que l’on peut apercevoir la Mer Morte. Il va sans dire que les routes qui y conduisent sont assez accidentées. Pour information, la Mer Morte correspond au point le plus bas de la planète, à savoir – 400 m. La flottaison dans la Mer Morte est due à l’absence d’oxygène dans ses eaux. Bien qu’insolite, ce phénomène naturel est le fruit d’un réchauffement climatique qui remonte à il y a plus de 12 000 ans.

mer-morte

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *