Visiter le parc National d’Etosha

Juin 10, 17 Visiter le parc National d’Etosha

Envie d’ailleurs, de voyage et de dépaysement ? Étendues sauvages, points d’eau, savanes et plaines, le parc National d’Etosha offre un écosystème riche et varié faisant de lui un habitat naturel idéal pour les animaux. Abritant plus de 114 espèces de mammifères et 340 différentes sortes d’oiseaux, ce parc constitue l’une des meilleures destinations safari en Namibie. À la différence des autres parcs, cet endroit donne libre accès aux touristes souhaitant explorer les lieux de manière indépendante.

Parc national d’Etosha : un véritable sanctuaire

En 1907, quand un gouverneur allemand délimite une réserve sans clôture de 93 000 km2, il a contribué à la préservation de la faune et de la flore. Aujourd’hui, cette aire protégée, dont le cadre rappelle les films d’animation Disney, s’étend sur une surface de 22 000 km2. Jouissant d’une précipitation saisonnière, la cuvette appelée aussi le pan désigne le lac séché qui se trouve au milieu du parc. Son écosystème fournit une quantité de nourriture suffisante aux herbivores. Ce paradis naturel demeure accessible et permet à ses visiteurs de découvrir la réserve sans assistance. Pour ce faire, les infrastructures ont été étudiées de manière à aider les voyageurs à repérer facilement leurs marques. Une carte détaillée indiquant les éventuels emplacements des animaux, notamment les points d’eau, est ainsi mise à disposition des touristes à l’entrée.

Faire un safari au parc d’Etosha

Expérimentez le safari au parc national d’Etosha. À bord de votre véhicule, suivez la route vers les points d’eau naturels et artificiels. Au gré de votre balade au cœur de cette beauté sauvage, vous rencontrerez sûrement des éléphants (entre 1900 et 3000 individus), des rhinocéros, mais aussi des zèbres. Attention lors de votre premier contact avec les fauves : lions, léopards, guépards. Pour votre sécurité, évitez de les approcher de trop près. Ici et là, les girafes qui semblent sorties de nulle part vous feront peut-être signe. Mais c’est au point d’eau que vous aurez la chance de voir un large éventail d’animaux : phacochères, gnous, oryx, chacals boivent les uns près des autres en toute harmonie. Attirés par la végétation luxuriante et le climat doux, les oiseaux viennent aussi y construire leur nid. Tisserin à tête rousse, vautour oricou ou encore Gymnogène d’Afrique animent ainsi le ciel pour le grand bonheur des ornithologues.

Où se loger au parc d’Etosha ?

Dans l’enceinte de cette aire protégée, plusieurs infrastructures ont été installées afin de garantir un confort optimal aux voyageurs. Niché à l’ouest de la réserve, Dolomite Camp propose une expérience incroyable aux visiteurs. Implanté non loin d’un point d’eau, il comprend de luxueuses tentes. Vous pourrez en prime traverser une partie encore méconnue du parc en compagnie d’un guide. Onkoshi Camp offre une vue dégagée sur le pan, vous permettant ainsi de contempler le coucher de soleil. Disposant de 15 chalets confortables, il confère un repos bien mérité aux aventuriers. Un restaurant, un bar, une boutique et une piscine ont été aménagés afin de répondre aux besoins des visiteurs. Changement de décor au Namutoni Camp installé dans un ancien campement allemand. C’est l’endroit idéal pour s’émerveiller devant le spectacle naturel de cet environnement exceptionnel. Implanté non loin des étangs, Halali Rest Camp permet d’observer les animaux de près grâce à la présence de plusieurs points d’eau accessibles à quelques minutes de marche.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *