Oregon : l’Ouest américain qui gagne à être connu

Avr 30, 19 Oregon : l’Ouest  américain qui gagne à être connu

Quand on pense à l’Ouest américain, c’est la Californie et les parcs nationaux emblématiques qui viennent en tête. Bien sûr, ces derniers sont uniques et on ne revient pas sur la nécessité de les parcourir ! En revanche, si vous voulez une côte plus sauvage, un arrière-pays plus confidentiel et un rythme de vie plus décalé, c’est en Oregon que ça passe !

Les endroits à visiter

L’Oregon présente plusieurs facettes en fonction de l’endroit où vous le parcourez : au sud, sa frontière avec la Californie est marquée par une forêt de séquoias centenaires.  A L’ouest, le Pacifique évidemment, qui vient lécher des plages sauvages et uniques en leur genre. A L’est, vous pourrez vous perdre dans les massifs forestiers et une nature préservée. Au nord enfin, vous pourrez reconnecter en douceur avec la ville en visitant Portland, à la fois bouillonnante et tranquille !

Comment visiter

Nous, chez Cafécarnet, on voyage sur la route. C’est notre manière idéale de voyager, en ayant la liberté de l’espace (faire un détour, aller ailleurs que là où les lignes de transport nous emmènent) et celle du temps (s’attarder là où on souhaite, suivre son propre rythme). C’est donc naturellement qu’on vous conseille la location d’un véhicule, au départ de Portland par exemple où vous trouverez tous les types, même des vans !

Quoi visiter : côté nature

Sur la côte, deux plages emblématiques se partagent la tête d’affiche : Cannon Beach et Bandon Beach. Ici, des monolithes sortent du sable pour briser le côté linéaire des plages. Les oiseaux y nichent, les vagues s’y brisent, le soleil y souligne leur couleur sombre qui tranche avec le sable et les bleus de la mer et du ciel. Quiétude et repos garantis.

Ailleurs, les forêtsnous rappellent à quel point la nature est incroyable. Des sequoias de cent mètres de haut, à la circonférence qui dépasse l’entendement seront vos compagnons de route sur la Highway101. Côté terre, l’offre est massive ! On indiquera surtout un endroit unique et insoupçonné : Crater Lake national State Park. Son nom invite la curiosité non ?!

Dernier point : si la visite itinérante en van vous attire, sachez que l’Etat permet de stationner le long des routes pour la nuit : couchers de soleil et réveils au son des vagues ou de la forêt assurés tous les jours.

Quoi visiter : côté ville

Vous l’aurez compris, l’Oregon reste assez préservé de l’urbanisme brutal qu’on peut voir en Californie (à peine 4 millions d’habitants contre 38 pour sa grande sœur du sud). La ville la plus peuplée et connue est Portland. Pour une ville majeure, elle est unique en son genre et ne correspond pas tout à fait à l’idée qu’on se fait d’une ville nord-américaine.Culturellement très ouverte et excentrique, vous n’aurez pas de mal à trouver votre bonheur dans les musées, galeries, boutiques et ateliers d’artisans (on pense au quartier Sellwood notamment). Culinairement parlant, l’abondance du local, du frais et du bio est remarquable (à noter qu’une multitude de micro-brasseries œuvrent ici, au point de surnommer la ville le Beervana). Les quartiers ont leur identité propre et il est très plaisant de les parcourir.

En résumé, que vous soyez amateur de ville, de mer, de forêt, de montagne, de gastronomie, de culture ou autres, l’Oregon saura forcément vous ravir !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *