Boukhara: ville sainte et marchande de la route de la soie

Fév 12, 18 Boukhara: ville sainte et marchande de la route de la soie

Boukhara est l’une des cités les plus ancienne d’Asie voire du monde, elle se trouve sur la route de la soie, certains de ses bâtiments remontent à plus de 2000 ans. La ville dispose d’une histoire riche, elle accueille chaque année de plus en plus de visiteurs voulant découvrir cette cité hors du temps. Boukhara a été reconnue comme une plaque tournante commerciale et comme un centre économique et culturel, la ville est maintenant devenue une ville sainte et marchande de l’Ouzbékistan. Si vous souhaitez vivre l’expérience des caravans sur la route de la soie n’hésitez pas à demander votre agence locale en Ouzbékistan à inclure cette ville dans votre découverte.

Boukhara, une vieille ville très riche

Boukhara se trouve dans le Sud-Est du désert de Kyzylkoum. Elle est distante de 230 km de Samarkand, qui est l’autre vieille cité de la région. Boukhara est une ville très appréciée par les visiteurs lors de leur voyage en Ouzbékistan par son histoire, ses architectures et notamment ses120 medersas, ses mausolées et ses 30 mosquées font de la ville un trésor au milieu du désert. Des voyageurs du monde entiers y viennent pour son histoire et sa culture. Elle fut le chef-lieu de la région du 16ème siècle jusqu’en 1920. Elle plus d’être une ville sainte, c’est surtout une des villes à ne pas manquer en Ouzbékistan, Boukhara est un mélange de plaisir et de découverte. Parmi les lieux incontournables; il y a la Place Royale Poi-Kalian remarquables avec ses mosaïques multicolores, la mosquée Balo-Khaouz, le minaret Kalian datant du XIIe siècle, les coupoles marchandes et le Tchor-Minor qui est l’ensemble de quatre minarets se trouvant à l’extérieur de la ville. Pour améliorer votre séjour, pensez également à visiter le palais des derniers rois de Boukhara et le parc de Samanide, ce parc verdoyant abrite les édifices les plus anciens de la ville qui date du 9ème siècle.

A savoir sur la vie marchande de Boukhara

Avec ses nombreux sites et monuments historiques, la ville reconnue pour sa vie marchande. Presque la majeure partie de la ville présente des marchands d’étoffes et de céramiques. Quand vous êtes à Boukhara, vous allez ainsi faire des rencontres avec les vendeurs de la ville, qui sont les mieux rodés et les plus efficaces du pays. Vous allez aussi entendre les traditionnels mots cheap cheap, good price et look look qui ponctue le passage du moindre faciès occidental. Le principal quartier marchand se trouve à un carrefour après les medersas d’Olougbed et d’Abdulaziz Khan. Depuis que la vieille ville a été classée, il est interdit de construire une architecture moderne dans son enceinte. En plus de ses édifices, la cité est apprécier son l’ensemble de son paysage urbain qui montre le niveau assez élevé de l’urbanisme et de l’architecture qui ont été inaugurés par la dynastie Chaybanide.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *